BROCAS

CERCLE DES TRAVAILLEURS

619 rue des forgerons 40420 Brocas les Forges  /  05 58 51 42 41 /  brocas.cercle@laposte.net

Le Cercle des Travailleurs de Brocas-les-Forges a vu le jour au tout début des années 1930.

Un cercle qui a de l’histoire…

En 1930 son nom complet était alors « Cercle des Travailleurs et de la Paix »

Ce n’est pas un hasard si sa création intervient dans un contexte de bouleversements socio-économiques, politiques et culturels :

Les travailleurs sont bien là, mais ceux de la forêt se battent pour un véritable statut, et la grande crise économique, déjà, déchire le tissu social.
La paix semble retrouvée, mais à quel prix de tragédies, et pour combien de temps ?
Les idées socialistes commencent à dessiner les contours d’une société meilleure pour les travailleurs, mais les oppositions sont farouches, parfois violentes.
Bien après la disparition des Forges à l’aube du vingtième siècle Brocas était resté marqué par une activité industrielle liée au bois et à la résine…
et dans ces années-là sous le mandat de Robert Bézos, grâce à l’archtecte montois Léonce Léglise, les artisans locaux changent la physionomie du village :
une nouvelle église est bâtie avec des techniques novatrices, une nouvelle Mairie est construite, et des bâtiments privés adoptent aussi le même style caractéristique.
On projette même la construction de Bains-Douches, étonnante pour le lieu et l’époque.
C’est dans ce tourbillon que se créent deux structures qui passeront le tournant du millénaire
la Boulangerie Coopérative et Le Cercle des Travailleurs et de la Paix.

Resserrer les liens de fraternité

Le but premier du Cercle était et demeure celui de resserrer les liens de fraternité qui unissent ses membres

Au fil du temps et des vicissitudes de l’histoire le Cercle a pu être perçu comme un bistrot, identique à tous les autres bistrots. Ce n’est pourtant pas le cas.
Alors, il a fallu reprendre clairement le chemin associatif, avec l’aide de la Commune et de la Communauté de Communes.
Plus que jamais en ces périodes à nouveau difficiles pour le quotidien des citoyens, travailleurs ou exclus du travail, le Cercle ouvre à ses adhérents un lieu de convivialité qui tente de réduire les contraintes économiques grâce à l’indispensable générosité du bénévolat.
Le Cercle demeure attentif aux liens de fraternité qui aident à vivre.
En tout cela il reste fidèle à son histoire.
Et lorsqu’il ouvre pour le village ses portes à la culture, avec des soirées originales, variées, de qualité, le Cercle permet à chacun de participer de son obole dans le béret.
Ainsi l’esprit fraternel devient une aide au partage :
chacun verse selon ses moyens, mais chacun peut avoir librement accès à la culture.

Voilà l’esprit du Cercle … où chacun peut entrer.

La programmation du cercle des travailleurs est régulièrement accessible sur la page facebook du village de Brocas…

 

 

 

 

 

CE QUI S’EST PASSÉ DERNIÈREMENT AU CERCLE DE BROCAS-LES-FORGES….

Un petit tour non exhaustif des événements qui ont eu lieu au cercle des travailleurs de Brocas, juste un petit aperçu…

——————————————–

SAMEDI 10 MARS 2018

——————————————–

Une lumineuse soirée

(Un article de Jean-Marie Tinarrage / SUD-OUEST)

ATEMOYA3-Brocas copie.jpg

Le trio Atemoya a fait partager sa passion pour la chanson brésilienne (photos Jacques Duhurt)

Ceux qui n’ont pas limité leur samedi 10 mars à la victoire du quinze de France sur l’Angleterre se souviendront – aussi – de la lumineuse soirée passée au Cercle des travailleurs en
brocas les forges,cercles de gascogne

compagnie du trio Amoya. Un concert sous lesigne des musiques brésiliennes dont le trio est tombé amoureux. Musiques au pluriel, tant ce grand pays croise de multiples influences, mais plaisir au singulier et en majuscule avec Yann Penichou à la guitare, Émilie Calmé aux flûtes et Marie Carrié au chant qui entraîne les auditeurs dans ses rythmes et dans la profonde douceur de sa voix. La totale complicité de ces trois artistes tisse un environnement de bonheur dans un concert plein de générosité.

——————————————–

MARDI 27 FEVRIER 2018

——————————————–

Le bon bilan du Cercle des travailleurs

(Un article de Jean-Marie Tinarrage / SUD-OUEST)

AGCERCLE-Brocas.jpg

Une assemblée constructive et très bien suivie par les sociétaires du Cercle des travailleurs (photos JM Tinarrage)

Mardi dernier 27 février, le Cercle des travailleurs a tenu son assemblée générale en présence du maire Jean-Luc Blanc-Simon. Les premiers mots du président Bertrand Maisonnave, élu en cours d’année, ont été pour son prédécesseur Serge Dulhoste dont il a salué la bonne gestion.

Il remerciait ensuite Anne pour ses 11 années passées derrière le comptoir où officient à présent des étudiants durant le week-end (rétribués en chèque emploi associatif), les bénévoles assurant les ouvertures en semaine. Bertrand Maisonnave précisait qu’en 2017 les prévisions budgétaires ont largement été dépassées alors qu’une baisse était attendue suite à l’achat d’une télévision avec abonnement à une chaîne cryptée. Le bilan financier présenté par la comptable de Tec-Ge-Fi fait apparaître un bénéfice de 5 700 € : de quoi se permettre d’investir un peu, à commencer sur la mise en place d’une nouvelle comptabilité nécessitant l’achat d’un logiciel et du matériel allant avec. Autres sollicitations pressantes : le chauffage en remplaçant le poêle cheminée « en fin de vie » et l’achat de mobilier et matériel de cuisine.

Saison culturelle

IMG_5072.JPG

Jacques Duhurt présentait ensuite le bilan de la saison culturelle avec 9 concerts organisés, dont 5 avec la Fédération des Cercles de Gascogne (« Entrez dans les Cercles »), qui ont attiré plus de 500 personnes (57 en moyenne par soirée). Jacques Duhurt précisait que la participation au chapeau, qui fonctionne plutôt bien, est révélatrice du plaisir plus que du nombre de spectateurs.

A ces concerts se sont ajoutées 2 soirées lecture et 10 séances de cinéma en partenariat avec Cinéphilandes. Il rappelait la programmation 2018 (voir par ailleurs) en précisant que 2019 se prépare dès à présent : l’occasion pour qui est intéressé de bénéficier de ses conseils pour prendre la suite.

Invité à conclure, le maire Jean-Luc Blanc-Simon revenait sur les travaux à entreprendre, assurant les sociétaires qu’ils ne se feraient pas sans eux. Au nom de la commune, il remerciait chaleureusement le Cercle pour son action au plan social et culturel et pour son plan de diversification du public.

Les concerts de 2018

Samedi 10 mars : trio Atemoya ; samedi 14 avril : « Une vraie femme », de et par Sylvie Gravagna ; Mercredi 21 juin : Olya and Co inoxydables ; samedi 13 octobre : La loi de la jungle, chansons françaises ; samedi 24 novembre : Gainsbourg Connections ; samedi 15 décembre : Maurine Frais et Mario Gachis.

——————————————–

SAMEDI 17 FEVRIER 2018

——————————————–

Les JAZZ POTES

(Un article de Jean-Marie Tinarrage / SUD-OUEST)

Une soirée sous le signe des plaisirs musicaux du jazz, de la bonne humeur, de la fantaisie.

C’est tout cela qu’ont offert au Cercle des Travailleurs de Brocas les Forges les Jazz Potes.
Ils étaient déjà passés par Brocas, et par d’autres Cercles de Gascogne.
À Brocas leur dernière date, c’était au lendemain du drame du Bataclan : nous voulions tous tourner une nouvelle page. Voilà qui est fait, et bien fait.
Leur répertoire renouvelé et quelques changements dans la composition du groupe donnent à chaque passage un air de découverte.
Et puis voilà que nos Potes du Jazz nous en font voir de toutes les couleurs avec un arc-en-ciel de tenues de scène,
ou avec un joli petit gag médico-musical qui relie les générations de la grand-mère contrebasse au dernier petit violon.
Bref il se passe toujours quelque chose chez les Jazz Potes,
mais d’abord et surtout de la bien bonne musique de Jazz, qui va des standards classiques à des compositions de notre siècle (merci au regretté Jazz-Pote Nicolas Boissonnade)
Avec Jean-Yves à la contrebasse, on retrouve avec enthousiasme les frères Popeye et Popeyot aux sax et au trombone, mais aussi dans leurs scats fantastiques, Claudius à la trompette et au chant, Fred aux claviers et le petit dernier Jérôme à la batterie : un bien bel ensemble qui a offert un généreux concert de deux heures à un public conquis et emballé !
Merci les Potes ! À la prochaine…

Prochain rendez-vous musical avec le Trio Atemoya le samedi 10 mars à 21h . On en reparlera…

——————————————–

SAMEDI 16 DECEMBRE 2017

——————————————–

TRIO FLORA ESTEL SWINGSET

(Un article de Jean-Marie Tinarrage / SUD-OUEST)

——————————————–

SAMEDI 18 NOVEMBRE 2017

——————————————–

Tous Zazous au Cercle des travailleurs

(Un article de Jean-Marie Tinarrage / SUD-OUEST)

SWING-brocas.jpg

Sacrée présence sur scène pour ces Za’Zoings swing à souhait ! (photos JM Tinarrage)

Soirée swing à souhait samedi au Cercle des travailleurs avec les Za’Zoings qui, comme son nom l’indique, rendait hommage aux Zazous, « jeunes gens des années 40 portant vêtements anglais ou américains, et affichant leur amour du jazz« .

IMG_2961.JPG

De quoi animer une tonique surprise-partie clandestine, Charles Trénet, Ray Ventura, Johnny Hess, Yves Montant et Boris Vian apportant leur précieuse « collaboration » à ces « je-m’en-foutistes » de l’époque.